Qu’est-ce qu’un jeton dans la blockchain ?

Le jeton est un élément complètement intégré au système de consensus de à la blockchain.

Par exemple, le jeton Bitcoin est à la fois nécessaire pour fournir un service de transaction entre deux entités et une réserve de valeur servant à rémunérer les mineurs.

Les jetons sont aussi principalement utilisés dans les blockchains publiques car la notion de confiance et donc de consensus est indispensable. Dans une blockchain de consortium (détenue par un petit groupe) ou privée (détenue par une entité), ce sont ces derniers qui font autorité.

Il n’y a d’ailleurs plus besoin de consensus, donc de mineurs, donc de rémunération de leur travail dans le cas de blockchain privée ou de consortium.

Classification des jetons

Si l’on reprend la classification de bitcoin.fr, les jetons pourraient être répartis selon trois catégories.

Platform Tokens (jetons de plateforme)

Ces blockchains offrent , à travers leurs jetons, un environnement de développement décentralisé pour créer des Dapps.

Ethereum (Solidity), EOS (Webassembly), Sratis (C#), Lisk (Js) sont les principales blockchains offrant ce type de jetons.

Les currency tokens (jetons de monnaie)

Nous retrouvons ici tous les jetons qui ont pour principale fonction de joueur de rôle de monnaie comme Bitcoin par exemple. L’utilité du jeton est d’échanger de la valeur entre deux entités.

Dash, Litcoin, Monero, Zcahs sont d’autres tokens qui entrent dans cette catégorie.

Applicaitons tokens (jetons d’applications)

Cette catégorie rassemble tous les jetons qui ont pour rôle de relier des utilisateurs de manière décentralisée.

Asset Tokens (jetons de titre)

Ces jetons servent uniquement à enregistrer un titre de propriété sur un actif tangible ou non, fongible ou non enregistré sur la blockchain.

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.